IMPORTANTE SAISIE DE BOIS D’ORIGINE ILLEGALE PAR LES ELEMENTS DE LA DPIF DU MINISTERE DES EAUX ET FORETS

  
  

Dans le respect des mesures découlant de la nouvelle politique forestière mise en œuvre par le MINEF, sous l’autorité du Ministre Alain – Richard DONWAHI et suite à une information anonyme, le LT/Col KONATE Bassimori, a diligenté une mission d’investigation dans la commune de Marcory, en zone résidentielle, le Vendredi 07 décembre 2018.

C’est dans une ruelle paisible que nous avançons ce samedi 08 décembre 2018, en admirant les belles constructions de ce quartier résidentiel. Répondant à l’appel du DPIF, nous nous rendons à une adresse suivi des équipes de reportage de la télévision nationale et celle du MINEF. Contrastant avec les belles habitations dépassées en chemin, nous arrivons au portail d’un grand entrepôt qui de prime abord et de l’extérieur, pourrait abriter les voitures des riverains. A l’intérieur, nous attendaient les officiers supérieurs des Eaux et Forêts, leurs éléments, des personnes qui semblaient fréquenter assidument le lieu et des tas de bois sciés à façon.

En effet, la veille une équipe d’agents des Eaux et Forêts conduite par le Lt. KAMAGATE Mamadou a découvert, entre les villas et les somptueux appartements du périmètre, une concession de 900 m² transformée en menuiserie industrielle. Cette unité industrielle dénommée PAL+, exerçant en toute illégalité est spécialisée dans la fabrication de palettes à base de bois issus de sciage à façon. Dans le strict respect de la loi et des procédures d’usage, ils investissent les lieux et, constatant l’absence du premier responsable de cette contrebande, un originaire du Liban nommé ZEIBAN KHALIL, le site a été mis sous séquestre et les machines et les engins, hors d’usage.  L’équipe de la DPIF a dénombré 1 187 madriers d’essences diverses et 134 palettes déjà confectionnés. Ce sont environ 50 m3 de bois exploités illégalement qui ont été découverts sur place par les hommes du Lieutenant/Colonel Bassimori KONATE. Afin d’éviter toute forme de disparition des éléments de preuve, une surveillance a été maintenue sur place, assurée par les agents des Eaux et Forêts équipés à cet effet, la nuit du vendredi à samedi.

C’est cette équipe motivé par leurs officiers avec à leur tête le Lieutenant/Colonel Elvire ZOUZOU, DGA des Forêts et de la Faune, qui nous a accueillis et présentés la saisie de ce jour estimée à environ quarante millions (40 000 000) de F CFA. Cette prise est la résultat de la mise en œuvre de la vision portée par le premier responsable du Ministère des Eaux et Forêts.

Au travers de la nouvelle politique forestière, le Ministre Alain – Richard DONWAHI entend mobiliser ses collaborateurs pour lutter contre toute forme d’action nuisant au couvert forestier en vue préserver, réhabiliter et étendre le périmètre forestier de la Côte d’Ivoire.

Le message semble être bien perçu par les hommes de terrain et comme l’a dit le Lieutenant/Colonel Bassimori KONATE : « Ce n’est que le début. Tous ceux qui enfreindront la loi nous auront sur leur chemin. »

La rédaction.

Le Ministre

M. ALAIN-RICHARD DONWAHI

Ministre des Eaux et Forêts


Edito du Ministre Agenda