LE BUDGET DE LA MISE EN OEUVRE DE L'INITIATIVE CACAO ET FORETS, ADOPTE AU COURS DE LA DEUXIEME REUNION DU COMITE DE PILOTAGE TENUE CE JEUDI 08 NOV.2018 A ABIDJAN

  
  

Suite à l’engagement, pris par la Côte d’Ivoire et le Ghana et d’importantes entreprises du secteur du Cacao de stopper la déforestation et la dégradation des forêts liées à la chaîne de valeur du cacao, des Cadres d'Actions Communes ont été signés à la COP 23 de Bonn en novembre 2017. Ces cadres donnent un aperçu clair des engagements et des responsabilités en faveur d’une amélioration de la gouvernance et la promotion de pratiques agricoles durables. Pour faciliter la mise en œuvre du Cadre d’Action Commune, les pays ont adopté une approche inclusive. Aussi, la Côte d’Ivoire à travers le Ministère des Eaux et Forêts a-t-elle démarré sa phase d’opérationnalisation. Après la validation du plan de mise en œuvre lors de la réunion du Comité de Pilotage, qui a réuni les ministres ivoiriens concernés par la thématique de la déforestation liée à la cacaoculture et des industriels du Chocolat en juin dernier. Une deuxième réunion du Comité de Pilotage a eu lieu le jeudi 08 novembre 2018, à 10 heures au Radisson Blu Hôtel-Abidjan. Elle a a pour objectif de valider le budget détaillé estimé à 126 milliards de fcfa sur la période 2019-2021 proposé par les groupes thématiques et d’échanger sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des activités du Cadre d’Action Commune.

Le Ministre

M. ALAIN-RICHARD DONWAHI

Ministre des Eaux et Forêts


Edito du Ministre Agenda