OUVERTURE LE 04 SEPT 2018 DE L'ATELIER DE FORMATION SUR LE SUIVI ÉVALUATION DE L'OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L'EAU DE LA CEDEAO

  
  

 

Le Ministère des Eaux et Forêts de Côte d’Ivoire en collaboration avec la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, a organisé, les 04 et 05 septembre 2018 à l’Hôtel M’maya, d’Abidjan-Cocody, un atelier de formation à l’intention des structures chargées de l’hydraulique de ses pays membres.

Il s’est agit de former les pays et les organisations de bassins sur le système de suivi et d’évaluation de l’Observatoire Régional de l’Eau de la CEDEAO. Cela au regard du rôle crucial du suivi et du reporting dans la prise de décision rationnelle pour, le développement du secteur de l’eau et de l’assainissement, tant au niveau national que régional.

Représentant le Ministre Alain-Richard DONWAHI à ces assises, le Colonel ME Kouamé Martial, a rappelé l’objet de la rencontre qui vise à  « permettre à l’ensemble des participants ici présents, c’est-à-dire les points focaux nationaux des pays des organismes que vous représentez, de se familiariser d’une part avec la plateforme web créée et d’autre part, avec l’utilisation des indicateurs mis en place dans la conduite des activités de suivi-évaluation notamment en ce qui concerne la saisie des données ». Aussi a-t-il rassuré que : « les résultats du présent atelier permettrons, de promouvoir et de renforcer la gestion durable, équitable et raisonnable des ressources en eau dans l’espace CEDEAO ».

Pour le Coordonnateur du projet d’appui à la mise en place de l’Observatoire Régional de l’Eau de la CEDEAO, Monsieur BAZOUN Janvier, ce « projet permettra d’améliorer de façon significative les contributions des projets de mise en valeur des ressources en eau au développement socioéconomique des pays membres de la CEDEAO ».

Les participants ont accordé beaucoup d’intérêts à cet atelier, qui constitue pour eux une plateforme d’échanges qui va permettre aux Etats membres de se doter d’outils de gestion efficients en matière de ressources en eau. Tel que l’atteste la Vice-Présidente du Partenariat national de l’Eau de Guinée, Madame Mariama Dalanda DIALLO en ces termes : « A l’issue de ces 48 heures de travaux, les représentants des pays membres seront outillés, formés pour un suivi régulier dans le cadre dans le cadre de la mise en place de cet observatoire qui est un outil de décision. ».

Le présent atelier fait suite à celui de Lomé qui s’est tenu en juin 2018.

Le Ministre

M. ALAIN-RICHARD DONWAHI

Ministre des Eaux et Forêts


Edito du Ministre Agenda