Aujourd'hui, Dimanche 22 Octobre 2017
Accueil Infos Régions DR GAGNOA Actualité Gagnoa
DR GAGNOA [Actualité]
40 Tonnes de bois frauduleux saisies

DSC00261La Direction Régionale des Eaux et Forêts de Gagnoa vient de démanteler un réseau de trafiquants de bois frauduleux. C'est un chargement de bois de près de 40 tonnes issus du sciage à façon qui s'apprêtait à être déversé sur les marchés de la sous- région qui a été saisi. Il faut noter que cette action d'envergure de démantèlement des scieurs clandestins sur tout le territoire national par l'Administration Forestière fait suite au lancement par Monsieur le Ministre des Eaux et Forêts de la Campagne Nationale de lutte contre le sciage à façon le 17 Avril dernier à ADZOPE.

C'est sur exploitation d'uneplainte formulée par un concessionnaire de périmètre dont la parcelle a été victime de ceprélèvement frauduleux de boisque les finslimiers de la Direction Régionale des Eaux et Forêts de Gagnoa ont pu opérer. Il s'agit au total de 40 tonnes de bois issues du sciage clandestin qui ont ainsi été saisiesdans le village de YAKOKO situé dans le département d'OUME.Le bois saisi est essentiellement constitué de planches de Samba et d'Acco dont la valeur marchande est estimée à plusieurs millions de francs CFA. Les boisdont une partie avait déjà été chargée dans un camion de 30 tonnes étaient destinés à l'approvisionnement des marchés de la sous-région, selon les explications fournies par le chauffeur du camion, après que les propriétaires du chargement aient pris la fuite.
Ce réseau de trafiquants de boisopère dans les périmètres attribués légalement par le Ministère des Eaux et Forêts à des sociétés ou à des opérateurs de la filière, leur causant ainsi d'énormes préjudices financiers liés à cette concurrence déloyale.
Il faudra encore saluer la vigilance des Agents de l'administration forestière sur le terrain qui, depuis le lancement de la campagne Nationale de lutte contre le sciage à façon, multiplie les interventions pour traquer les scieurs clandestins dont l'activité frauduleuse cause à l'Etat des pertes financières estimées à plus de 21 milliards de francs CFA pour un volume annuel d'exploitation qui se situe dans l'ordre de 400.000 m3 .
C'est pour mettre fin à cette activité illicite qui a pris de l'ampleur dans notre pays ces dernières années que le Président de la République a pris le décret n° 2013-815 du 26 Novembre 2013 déclarant la pratique du sciage à façon activité interdite et désormais punie par la loi.

Quelques images:

DSC00261.JPG DSC00266.JPG DSC00277.JPG DSC00285.JPG DSC00293.JPG DSC00295.JPG