Drapeau-ci République de Côte d'Ivoire
Armoiries de la Côte dIvoire de 1964
image Minef sur :

Le mystérieux rhinocéros qui troublait la quiétude des populations de M’Batto a été transféré à Bouake

Le rhinocéros qui a blessé mortellement le chef du village de Fondobo, le 04 août 2016, dans la sous-préfecture de Tiémélékro, Département de M'batto, a finalement été transféré le 04 mai 2017, dans la forêt classée de la Mafa, sous-préfecture de Brobo, dans la Région du Gbêkê.

Ce jour-là, les populations étaient partagées entre tristesse et joie au départ de l'animal. Si pour les unes, c'est un ouf de soulagement ; pour les autres, c'est avec beaucoup d'émotion qu'elles ont assisté au transfert du rhinocéros avec qui elles ont vécu pendant plus d'une décennie.
L'opération, initiée par le Ministère des Eaux et Forêts,a été menée par une équipe d'experts sud-africains, venus spécialement pour la circonstance. Cette équipe, conduite par le docteur Willem Berger et appuyée par des experts ivoiriens dont le directeur du Zoo d'Abidjan, a utilisé un fusil hypodermique, chargé de tranquillisants, pour faire endormir le pachyderme et le capturer. Selon les experts, il pèse plus de 2,5 tonnes.rhino

La capture a eu lieu dans le village de Djamalabo. L’animal, sous les effets du tranquillisant, a pu être capturé et conditionné avec de l’oxygène et enfermé dans une cage métallique avant d’être conduit sous bonne escorte policière jusque dans la forêt classée de la Mafa où un site de 20 ha a été aménagé pour l’accueillir.

La cérémonie de réception de l’animal, sur ce nouveau site de Brobo, a été présidée par le Directeur de cabinet du Ministère des Eaux et Forêts, le Colonel SORO Doplé, représentant le ministre Général Issa COULIBALY. On notait une forte présence des chefs traditionnels de la région et surtout les chefs des quatre villages de Dimbokro et de M’batto où a vécu l’animal. Le gérant de la réserve de faune volontaire du N’ZI RIVER LODGE, Monsieur Louis DIAKITE qui aura la charge de l’entretien et du suivi de l’animal, a présenté son projet pour sa prise en charge. Monsieur Louis DIAKITE souhaite perpétuer la lignée de cette espèce par l’acquisition future de deux femelles.

Quant au Directeur de cabinet du Ministère des Eaux et Forêts, il a rassuré les populations de Brobo des mesures sécuritaires prises pour qu’il n’y ait pas de problème comme ce fut le cas à Frondobo. Il faut noter que cette opération d’un coût global estimé à 175.000.000 frs CFA a été entièrement financée par le Gouvernement.

Catégorie parente: Actualités