Drapeau-ci République de Côte d'Ivoire
Armoiries de la Côte dIvoire de 1964
image Minef sur :

Lexique forestier

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

LEXIQUE FORESTIER

A

Agroforesterie : Système de production qui associe sur une même parcelle la culture des arbres et l’élevage ou une autre culture.

Aires protégées : Les aires protégées regroupent les parcs nationaux et réserves naturelles, intégrales ou partielles (de faune ou de flore) ainsi que les réserves volontaires.

Arbre : Végétal ligneux, à tige simple et nue à la base, par conséquent avec un tronc et une cime, et pouvant atteindre plus de 7 mètres de hauteur à l’âge adulte.


B

Biodiversité : Diversité du vivant : diversité des espèces végétales et animales, diversité génétique de l’ensemble des êtres vivants, diversité des structures

Bois de chauffage (ou bois de feu) : Bois rond, ou fendu, ou scié (souvent considéré comme rebut), coupé en bûches, quartiers ou rondins de petite longueur, ou déchiqueté en bûchettes, et destiné à être brûlé pour produire de la chaleur.

Bois d’oeuvre : Bois apte au tranchage, déroulage ou au sciage, notamment pour faire de la charpente ou de la menuiserie...

Bois d’Energie : Le bois-énergie est tout simplement le bois utilisé pour produire du feu, que ce soit pour se chauffer, s’éclairer, cuisiner ou produire de l’électricité.

Bois d’industrie : Bois en général de petite dimension, en principe inutilisable en bois d’oeuvre, et destiné à d’autres utilisations industrielles : pâte à papier, panneaux, poteaux, …


C

Cépée : Ensemble des rejets d’une même souche.

Code forestier : Un code forestier est un recueil de textes réglementaires et législatifs concernant l’exploitation et, depuis quelques années, la protection des forêts en France et des écosystèmes ou des populations qui en dépendent.

Conifères : Ensemble regroupant un très grand nombre d’espèces d’arbres fructifiant par des cônes, dont les feuilles ont le plus souvent la forme d’aiguilles ou d’écailles. La plupart d’entre eux ont des bois riches en résine, et sont commercialement connus sous le nom de résineux.

Couvert : Ecran fourni par l’ensemble de la cime des arbres constituant le peuplement.

Cynégétique : relatif à la chasse


D

Découpe marchande : celle à partir de laquelle le bois n’est plus commercialisable en bois d’oeuvre.

Défens : La mise en défens est une pratiques de protection d’un territoire ou d’une parcelle contre l’homme et/ou les animaux domestiques (pâture, feu de brousse, coupe de bois, etc.). Ce territoire ou parcelle peut être une jachère ou non. Elle participe à la restauration et la protection des sols, la réduction du ruissellement et de l’érosion, la restauration de la végétation naturelle.

Domaine forestier permanent de l’Etat : le Domaine Forestier Permanent de l’Etat regroupe l’ensemble des terres relevant des domaines privés et publics de l’Etat ; il s’agit notamment des forêts classées, des aires protégées et des périmètres de protection.

Dégagement : Opération culturale ayant pour but de supprimer ou d’affaiblir toute végétation susceptible de gêner le développement de semis et/ou de jeunes plants.


E

Ecartement : Distance entre les plants sur la ligne de plantation et entre les lignes. Ecotourisme : L’écotourisme ou le tourisme vert est une des formes du tourisme durable. Il est plus centré sur la découverte de la nature, voire d’écologie urbaine.

Ecosystème : ensemble constitué d’une communauté d’êtres vivants (animaux et végétaux) et du milieu dans lequel ils évoluent.

Essence : Désigne l’ensemble des arbres appartenant à une même espèce botanique.

Exploitation forestière : Ensemble des opérations et activités d’abattage, façonnage et transport de bois, jusqu’à un dépôt plus ou moins provisoire, ou jusqu’à la porte de l’usine, qu’il s’agisse de bois d’oeuvre ou de chauffage, ou de tout autre produit forestier.


F

Forêts classées : Les forêts classées font partie du domaine privé de l’Etat. Notre pays dispose de 234 forêts classées réparties sur l’ensemble du territoire. La dégradation des forêts classées est le fait de l’agriculture et de l’exploitation forestière.

Forêt rurale : Le domaine forestier rural est le domaine des collectivités et des particuliers. Il comprend des lambeaux de forêts et de galeries forestières le long des cours d’eaux, des lambeaux de forêts de la côtière et des savanes du nord-est et nord-ouest du pays. Le domaine rural est le siège des activités économiques dont l’agriculture occupe le premier plan.

Floristique : relatif à la flore


H

Humus : Ensemble des produits d’altération de la matière organique du sol et constituant la couche superficielle du sol.


J

Jachères : La jachère est l’ensemble des pratiques culturales de printemps et d’été des terres arables préparant l’ensemencement d’une céréale d’automne. Le terme désigne aussi, par métonymie, la période où l’on effectue ces pratiques, et la terre qui les reçoit.


L

Lisière (effet de …) : Phénomène s’observant sur les arbres en bordure de chemin ou de forêt et résultant de l’asymétrie des conditions d’éclairement et d’alimentation en eau ou nutritifs. Il se traduit souvent par le développement de branches latérales et/ou de gourmands.

Litière : Ensemble de débris végétaux peu transformés recouvrant le sol, récemment tombés, ou seulement légèrement décomposés, principalement des feuilles (litière feuillue), mais aussi des fragments d’écorce, de ramilles, fleurs, fruits, etc.


M

Massif forestier : Surface boisée, généralement d’une certaine étendue correspondant à une certaine unité géographique.


P

Parcellaire : Ensemble des parcelles forestières d’une même série ou d’une même forêt.

Parcelle : Unité territoriale élémentaire du domaine forestier, définie de façon permanente, aussi homogène que possible d’un triple point de vue : - des conditions écologiques ; - de la structure du peuplement : - des conditions d’exploitation et de vidange ; et constituant l’unité de base pour l’assiette des coupes et des travaux.


R

Reboisement : Ensemble d’opérations sylvicoles recréant sur une surface forestière donnée un nouvel état boisé, lequel peut être différent de celui préexistant. Le reboisement ne correspond pas à une extension de la forêt, à la différence du boisement.

Recépage : Coupe de plants ou brins de taillis au ras du sol en vue d’obtenir des rejets. Résilience


S

Sylviculture : Art d’appliquer des techniques fondées sur des bases scientifiques en vue de contrôler le développement naturel des forêts et de guider leur évolution dans la direction voulue.

Catégorie parente: Documentation