Drapeau-ci République de Côte d'Ivoire
Armoiries de la Côte dIvoire de 1964
image Minef sur :

Présentation

Le projet « une école, 5 ha de forêt » est une initiative du Ministre des Eaux et forêts qui, dès sa prise de fonction, a décidé de faire du reboisement, la priorité de sa mission pour pallier les problèmes de la désertification et du changement climatique en Côte d’Ivoire. Le souci du Ministre est d’inculquer le savoir, le savoir-faire et le savoir être en matière de forêts, aux enfants depuis l’école et faire d’eux des hommes et des femmes Eco citoyens de type nouveau respectueux de l’environnement. Ce projet s’exécute en collaboration avec le Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Technique.

OBJECTIF DU PROJET

Objectif général

Promouvoir les plantations forestières en milieux scolaires et favoriser le développement durable pour satisfaire les besoins pédagogiques, matériels et financiers de la communauté éducative sur toute l’étendue du territoire national.

Objectifs spécifiques

  • Appuyer la création de 6000 hectares de forêts en 5 ans pour 1 200 établissements scolaires et le suivi des reboisements;
  • Développer des activités pédagogiques et éducatives sur l'écocitoyenneté;
  • Contribuer à améliorer les conditions de vie et de travail des élèves et des enseignants par la création de capitaux naturels valorisables dans le temps par les élèves et les parents d'élèves pour le compte de l'école;
  • Séquestrer le carbone dans les plantations et lutter contre l'effet de serre dans le cadre du Mécanisme pour un Développement Propre (MDP) pour la vente de crédit carbone.

LES COMPOSANTES DU PROJET

Composante 1 : Création de 6 000 hectares de forêts en 5 ans par et pour 1 200 établissements scolaires et renforcement de capacité.

Composante 2 : Développement d'activités pédagogiques et éducatives sur l'écocitoyenneté.

Composante 3 : Création d'Activités Génératrices de Revenus additionnels pour les coopératives scolaires, les COGES et les cantines scolaires par les pratiques agro-forestières et le crédit carbone.

Composante 4 : Communication, mobilisation sociale pour le reboisement le changement de comportement et appui institutionnel à la coordination du projet.


LES ACTIVITES

Les activités menées au cours de ce projet se déclinent en 16 points dont les principales sont:

  • La Production de 7 800 000 de plants de teck et d'essences diverses sur les sites retenus;
  • Le Reboisement de 6 000 ha pour les établissements scolaires sélectionnés avec les élèves et leurs parents;
  • La formation de 2 000 enseignants, 120 000 élèves, 6 000 parents d'élèves (COGES) aux techniques de reboisement, d'entretien;
  • Concours annuels de poèmes, de dessins, d'affiches, d'activités théâtrales sur le reboisement ou la nature;
  • L'Instauration du prix spécial national MINEF-MENET de la meilleure plantation forestière;
  • La Mise en place de haies vives avec les plants de teck comme clôture dans les établissements inscrits au le projet qui n'ont pas de clôture;
  • Les campagnes de sensibilisation de masse pour le reboisement scolaire et la lutte contre le réchauffement de la planète;
  • L'agroforesterie avec les cultures vivrières;
  • La mise en place de comités de veille dans chaque localité pour préserver les acquis du reboisement scolaire avec le système éducatif;
  • Création de site web pour la mise en ligne d'informations sur le reboisement scolaire, avec des données statistiques à jour;
  • Mise en place de comités de suivi des reboisements scolaires avec l'implication des deux ministères;
  • Faire la cartographie de tous les sites au levé GPS avec celle de tous les établissements concernés.

STRATEGIE DE MISE EN ŒUVRE

Acquisition des sites
2 cas de figures :

  1. L'établissement dispose de parcelle qui lui appartienne et qui réponde aux normes requises pour le reboisement. Il est éligible au projet ;
  2. L'établissement ne dispose pas de parcelle qui lui est propre. Dans ce cas Le Chef d'établissement + le responsable COGES + le tuteur de la coopérative scolaire rentrent en négociation avec les propriétaires terriens. Toute cession devra faire l'objet d'un contrat pour être éligible au projet.

Les propriétaires fonciers seront usufruitiers du tiers des revenus générés par le reboisement.Création, Suivi et entretien des plantations forestières.

La coordination du projet s'assure de l'existence physique de ces parcelles choisies avant la mise en place de pépinières et des plantations forestières ;

Les services déconcentrés du Ministère de l'Education Nationale et de l'Enseignement Technique COGES et les chefs d'établissement en plus de nos DREF, DDEF, CCEF et PEF sont associés à la mise en valeur des parcelles ;

DUREE DU PROJET

Le projet a une durée de 05 ans renouvelable

ZONE D'INTERVENTION DU PROJET

Le projet a une assise nationale et s'étend sur toute l'étendue du territoire national

IMPACTS DU PROJET

  • Impact environnemental

Le développement durable des ressources naturelles (eau, faune et flore) est garanti par l'implication des élèves et parents d'élèves, des ONG etc

  • Impact socio-économique

L'amélioration des conditions de vie et de travail des élèves et des enseignants par les pratiques agroforestières, les cantines scolaires, la vente de produits ligneux intermédiaires et à termes ainsi que le crédit carbone.

DURABILITE DU PROJET

La durabilité de ce projet est assurée par la qualité des parties prenantes. En effet les coopératives scolaires et la Direction d'Animation, de Promotion et de Suivi des COGES (DAPS COGES) pourront assurer le relais de l'encadrement des élèves et prendre en charge les opérations de reboisement au niveau scolaire. Les produits intermédiaires comme la vente des poteaux et des perches issues des coupes d'éclaircies d'une part et la vente de crédit carbone et des produits vivriers provenant de l'agroforesterie d'autre part constituent des sources de revenues additionnelles. Ils permettent d'assurer la surveillance et l'entretien des reboisements contre les feux et même d'effectuer des travaux sylvicoles.
De la réussite de cette phase de 5 ans, dépendra la pérennisation du reboisement en milieu scolaire avec le Ministère de l'Education Nationale et de l'Enseignement technique.

Catégorie parente: Projets