Directions Générale des Forêts et de la faune


La Direction Générale des Forêts et de la Faune est chargée :

de constituer, de délimiter, de conserver, de  renouveler,  d'aménager et  de gérer le patrimoine forestier national ;

de maintenir l'intégrité du domaine forestier de l'Etat ;

d'appliquer les règles de gestion des forêts domaniales en vue de leur aménagement et de l'accroissement du potentiel bois ;

de promouvoir l'exploitation rationnelle des ressources forestières ;

d'initier l'inventaire du domaine forestier national et des autres formations boisées ;

de programmer et de développer les plantations forestières ;

d'actualiser et de mettre en œuvre le plan national de reboisement; de coordonner et de contrôler l'exécution des travaux de reboisement ;

de contrôler l'exploitation des produits ligneux et leur conformité aux normes en vigueur;

de promouvoir le développement du domaine forestier privé par les collectivités

et les particuliers ;

de protéger les sols, la faune et la végétation ;

de gérer et de promouvoir les ressources cynégétiques ; d'appliquer la réglementation forestière et faunique ;

d'assurer  la réglementation de la chasse et d'en contrôler les produits ; d'animer l'observato ire du marché national et international du bois, y compris la valorisation écotouristique des services environnementaux ;

d'actualiser et de mettre en œuvre le plan national de reboisement ;

de veiller à la sauvegarde de la faune sauvage et à la protection de  ses habitats, en particulier ceux des espèces vulnérables ;

de développer des programmes de reconstitution de populations d'espèces menacées d'extinction ;

de développer la recherche sur la faune sauvage et ses habitats ;

d'assurer la valorisation de la faune sauvage par le tourisme de vision et la chasse, dans le respect des possibilités de prélèvements ;

d'appuyer les gestionnaires à l'aménagementrationnel des territoires abritant des habitats de la faune sauvage ;

de promouvoir la gestion rationnelle de la faune sauvage dans les politiques publiques nationales et locales ;

de susciter la création de zones cynégétiques et d'appuyer leur gestion ; d'assurer le suivi des conventions régionales et internationales en matière de forêts et de faune.

La Direction Générale des Forêts et de la Faune comprend quatre Directions Centrales :

la Direction de la Gestion des Carrières des Agents Techniques des Eaux et Forêts;

la Direction de la Production et de !'Industrie Forestière ; la Direction du Reboisement et du Cadastre Forestier;

la Direction de la Faune et des Ressources Cynégétiques.

Les Directions Centrales sont dirigées par des Directeurs nommés par décret pris en Conseil des Ministres. Ils ont rang de Directeur d'Administration Centrale.

 

Article 16 La Direction de la Gestion des Carrières des Agents Techniques des Eaux et Forêts est chargée :

  • d'assurer l'encadrement spécifique des agents techniques des Eaux et Forêts, en liaison avec les structures compétentes;
  • d'organiser la mobilisation des Agents Techniques des Eaux et Forêts dans le cadre des missions des Forces Armées ;
  • de veiller au respect de la discipline en matière de port de l'uniformeet en ce qui concerne le comportement du personnel technique des Eaux et Forêts;
  • de proposer au Ministre la nomination des Agents Techniques des Eaux et Forêts aux différents grades ;
  • d'autoriser le port de grade conformément au tableau d'avancement des agents techniques des Eaux et Forêts;
  • de suivre les achats liés à l'habillement, au couchage et au casernement des Agents Techniques des Eaux et Forêts ;
  • de procéder aux achats d'armes et de munitions, en liaison avec l'Armée nationale pour l'équipementdes Services des Eaux et Forêts ;
  • de gérer les stocks et d'assurer le suivi des matériels techniques acquis ;  
  • d'accomplir toute mission d'intendance au bénéfice des Agents Techniques des Eaux et Forêts ;
  • de gérer les indemnités de contribution au logement des Agents Techniques des Eaux et Forêts.

  

La Direction de la Gestion des Carrières des Agents Techniques des Eaux et Forêts comprend deux Sous-directions :

  • la Sous-direction de l'Encadrement, de la Gestion de Carrières des Agents Techniques des Eaux et Forêts et de la Logistique;
  • la Sous-direction de l'Intendance des Eaux et Forêts.

 

Les Sous-directions sont dirigées par des Sous-directeurs nommés par arrêté. Ils ont rang de Sous-directeur d'Administration Centrale.

 

La Direction de la Production et de l'Industrie Forestière est chargée :

de    promouvoir    les    conditions   d'exploitation    rationnelle   des    ressources forestières ;

d'instruire les demandes de concessions forestières, de permis et autres titres d'exploitation et d'agrément des industries du bois ;

de promouvoir l'exploitation de nouvelles essences forestières ;

de concevoir les maquettes des carnets d'exploitation forestière et des carnets de suivi de l'exploitation des produits secondaires de la forêt ;

de promouvoir la transformation et la valorisation des produits ligneux et des produits secondaires de la forêt ;

d'assurer la légalité et la traçabilité des produits forestiers ;

de gérer les Services d'Inspection de Contrôle à l'exportation des Produits Ligneux.

 

La Direction de la Production et de !'Industrie Forestière comprend deux Sous­ directions et deux Services d'Inspection :

la Sous-directionde la Production Forestière et des Produits secondaires ; la Sous-directionde !'Industrie Forestière;

le Service de l'Inspection du Port Autonome d'Abidjan ;

le Service de l'Inspection du Port Autonome de San Pedro.

 

Les Sous-directions sont dirigées par des Sous-directeurs nommés par arrêté. Ils ont rang de Sous-directeur d'Administration Centrale.

 

Les Services d'Inspection des Ports Autonome d'Abidjan et de San Pedro sont dirigés par des Chefs d'Inspection nommés par arrêté. Ils ont rang de Sous-directeur d'Administration Centrale.

 

La Direction du Reboisement et du Cadastre Forestier est chargée:

d'élaborer et de mettre en œuvre les plans de constitution et de délimitation du domaine forestier public et privé ;

de concevoir un plan national de reboisement  et  des  opérations d'aménagement tendant à l'amélioration du taux de  boisement, et de veiller  à leur exécution ;

de promouvoir le développement du domaine forestier privé par les collectivités et les particuliers ;

d'assurer la promotion de la foresterie rurale et de l'agroforesterie ; de procéder à l'actualisation périodique du cadastre forestier ;

de mettre en œuvre les actions de lutte contre la désertification.

de déterminer les plans et procédures d'aménagements forestiers public et privé ;

d'élaboreret de mettre en œuvre le programme d'aménagement et d'assurer le suivi de son exécution ;

de définir et de suivre les reboisements compensatoires réalisés par les opérateurs privés ;

de restaurer les forêts dégradées ;

de réaliser la cartographie de tous les espaces forestiers ; de protéger et de conserver les forêts sacrées ;

de concevoir le plan de classement et de déclassement des forêts et de suivre son exécution ;

de réaliser l'inventaire du domaine forestier national et des autres formations boisées ;

de procéder à la délimitation du domaine forestier national et à l'inventa ire des formations boisées, en vue de leur immatriculation.

La Direction du Reboisement et du Cadastre Forestier comprend trois Sous-directions :

  • la Sous-direction de l'Aménagement et du Reboisement ;
  • la Sous-direction de la Promotion de la Foresterie Privée ;
  • la Sous-direction du Cadastre Forestier et de la

Les Sous-directions sont dirigées par des Sous-directeurs nommés par arrêté. Ils ont rang de Sous-directeur d'Administration Centrale.

 

La Direction de la Faune et des Ressources Cynégétiques est chargée :

 

de veiller à  l'application de la législation et de la réglementation sur la faune ; de veiller à la conservation des espèces de la faune sauvage et à la protection des espèces menacées d'extinction ;

de développer des programmes de reconstitution des populations d'animaux sauvages dans leurs habitats naturels ;

de promouvoir la recherche sur la faune sauvage et son habitat naturel ;

de développer et de promouvoir la valorisation durable de la faune sauvage par le tourisme de vision, la chasse et l'élevage;

de concevoir et d'organiser une pratique rationnelle de la chasse, d'en édicter la réglementation et d'en suivre l'application ;

d'initier et de conduire les actions de promotion et de développement de l'élevage des espèces animales sauvages ;

d'identifier et d'aménager des zones à des fins cynégétiques ;

de gérer les conventions nationales et internationales relatives à la faune et aux zones humides.

La Direction de la Faune et des Ressources Cynégétiques comprend deux Sous­ directions et un Service d'Inspection:

la Sous-direction de la Chasse, de la Protection de la Faune sauvage et des zones humides ;

la Sous-direction de la Promotion de l'Elevage des Espèces de  Faune Sauvage;

le Service d'Inspection de !'Aéroport d'Abidjan .

Les Sous-directions sont dirigées par des Sous-directeurs nommés par arrêté. Ils ont rang de Sous-directeur d'Administration Centrale.

 

Le Service d'Inspection de !'Aéroport d'Abidjan est dirigé par un Chef d'Inspection nommé par arrêté. Il a rang de Sous-directeur d'Administration Centrale.

 

 

 

Le Ministre

M. ALAIN-RICHARD DONWAHI

Ministre des Eaux et Forêts


Edito du Ministre Agenda